L’Union Départementale de Paris solidaire du « Rassemblement Action Jeunesse » d’Algérie.  L’UD FO de Paris est historiquement attachée aux relations qui se sont instaurées avec l’UGTA de Tizi Ouzou et plus dernièrement avec les syndicats indépendants, notamment ceux des enseignants


L’UD FO de Paris est historiquement attachée aux relations qui se sont instaurées avec l’UGTA de Tizi Ouzou et plus dernièrement avec les syndicats indépendants, notamment ceux des enseignants.

L’UD FO de Paris entretient des relations et un travail en commun avec l’association NECFA qui elle-même entretient des rapports de travail en commun avec le RAJ (Rassemblement Action Jeunesse) notamment dans le cadre des universités d’été du RAJ permettant de venir en aide, particulièrement dans les domaines culturels aux jeunes en Algérie et en France.

L’UD FO de Paris qui vient d’apprendre que le ministre de l’intérieur Algérien engage une procèdure judiciaire auprès du tribunal administratif contre le RAJ s’inquiète qu’une association qui organise des forums et met en place des dispositions matérielles pour venir en aide aux jeunes puisse être mise en difficulté et son Président convoqué dans les locaux de la police.

Les activités déployées en Algérie en direction des jeunes sont dignes d’intérêt. C’est pourquoi l’UD FO de Paris leur apporte son soutien dans cette période difficile à traverser pour eux.

Nous souhaitons bien évidemment qu’aucunes dispositions néfastes pour leur fonctionnement ne soient retenues.

Paris, le 1er juin 2021


Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site