5 décembre - Acte 8  Les assemblées générales que nous annoncions dans l’acte 6 de nos communiqués se sont concrétisées dans les lycées et collèges aujourd’hui.


Les assemblées générales que nous annoncions dans l’acte 6 de nos communiqués se sont concrétisées dans les lycées et collèges aujourd’hui.

• C’est ainsi que les personnels du collège et du lycée Carnot réunis en AG le 14 novembre avec les sections syndicales SNES, FO et SNALC ont adopté à l’unanimité une motion qui rappelle les revendications et sont prêts à se mettre en grève dès le 5 décembre jusqu’au retrait du projet Macron/Delevoye. Les personnels et leurs sections syndicales ont décidé de se réunir tous les jeudis à midi pour former un comité de préparation de la grève à partir du 5 décembre. Le comité rédigera une lettre pour informer les parents d’élèves.
• Le SNETAA FO Paris nous a communiqué les mobilisations dans une partie des lycées professionnels et notamment à Raspail et Théophile Gautier où les enseignants ont fait voter des motions contre la réforme Macron/Delevoye et des appels à la grève à partir du 5 décembre. A Paris, les syndicats des lycées professionnels SNETAA FO, CGT, SNUEP, SUD ont décidé d’un tract commun et de tourner ensemble dans les lycées professionnels en organisant des assemblées générales communes.
Toutes nos structures s’organisent pour le 5 décembre, pour le 6 et au-delà. Pour le SNETAA FO Paris, ils entendent que leurs collègues ne veulent plus des journées saute-moutons. Ils s’organisent financièrement et s'organisent pour se loger à Paris
• Les personnels sédentaires des compagnies de navigation adhérents à la FEC FO, développent leurs revendications et appellent les salariés à se mettre en grève dès le 5 décembre. Le syndicat demande à ses militants de réunir tous les salariés pour débattre de la poursuite de la grève jusqu’au retrait du projet Macron/Delevoye.
• La section fédérale des Casinos et cercles de jeu FO, dans un communiqué du 5 novembre appelle les salariés à se mobiliser dès le 5 décembre en relayant les appels à la grève de la CGT FO et de la FEC FO.
• Les fédérations des banques et assurances FO et CGT appellent à la grève le 5 décembre. Elles décident d’organiser en commun des assemblées générales dans toutes les entreprises dès le 5 décembre pour décider collectivement de la poursuite de la grève.
• L’union FO de la restauration ferroviaire appelle pour que le 5 décembre marque le début de la grève interprofessionnelle parce que le projet de réforme des retraites va faire baisser toutes les pensions, parce que le risque est d’allonger la durée d’activité et donc de reculer l’âge de départ, parce que le système solidaire actuel fonctionne et mérite d’être amélioré. Ils refusent d’être la première génération à léguer moins de droits sociaux à nos enfants et petits enfants que ceux conquis par nos parents et grands parents.

Le feuilleton des appels se poursuivra dès demain, démontrant ainsi cette force de la mobilisation.


Paris, le 19 novembre 2019

lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site