Ils ont raison !  Les organisations syndicales de la RATP appellent dès demain à une grève pour défendre leur régime particulier des retraites. Ils ont raison, ce régime spécial fait partie intégrante de leur statut qui disparait dès le moment où le régime particulier y es


Les organisations syndicales de la RATP appellent dès demain à une grève pour défendre leur régime particulier des retraites. Ils ont raison, ce régime spécial fait partie intégrante de leur statut qui disparait dès le moment où le régime particulier y est intégré.

Elles soulignent, à juste titre, que l’âge de départ à taux plein, la reconnaissance de leurs services actifs et le calcul de leur retraite sont remis en cause. Les négociations d’origine tenaient compte de la pénibilité du travail, du rôle des agents dans le fonctionnement et les contraintes du service public assuré 24H/24.

L’UD FO 75 soutient sans réserve les personnels de la RATP et les organisations syndicales dans leur combat.

L’UD FO 75 s’inscrit également dans la démarche et les actions engagées depuis des mois dans les services d’urgence des hôpitaux, chez les pompiers, dans la police, dans les EPHAD, à l’éducation nationale, chez les jeunes…

Dès à présent, les grèves sont annoncées à EDF/GDF, chez les cheminots etc….

Les personnels du secteur privé du commerce et d’autres branches savent bien que la retraite universelle par points entrainera des répercussions désastreuses sur l’âge de départ en retraite et sur le montant des pensions.

Le premier ministre voudrait qu’on légifère avec lui pour allonger la durée de cotisations et baisser les retraites. Il voudrait que l’on adhère à la suppression des 42 régimes.

Certains l’accepteront – c’est NON pour l’UD FO 75 et la CGT-FO !

C’est NON au régime universel par point, c’est NON à la suppression des 42 régimes de retraite !

C’est OUI au retrait de la contre-réforme Delevoye-Macron.

TOUS A LA MANIFESTATION DU 21 SEPTEMBRE 2019
DE LA PLACE DUROC A LA PLACE DENFERT ROCHEREAU
AVEC LA CGT-FO ET SON SECRETAIRE GENERAL


Paris, le 12 septembre 2019


Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site