S'exprimer ! Revendiquer ! Manifester !  Il y a quelques temps qu'une telle manifestation ne pouvait se dérouler à Paris.
Contrairement à ce que nous avions connu jusqu'à présent, le cortège syndical
pouvait s'exprimer, revendiquer en allant jusqu'au bout malgré les contraintes de
parcours qu


Il y a quelques temps qu'une telle manifestation ne pouvait se dérouler à Paris.
Contrairement à ce que nous avions connu jusqu'à présent, le cortège syndical
pouvait s'exprimer, revendiquer en allant jusqu'au bout malgré les contraintes de
parcours qui nous étaient une nouvelle fois imposées par la Préfecture de Police.

Une manifestation responsable et déterminée, 25 000 manifestants dont près de 5 000
FO, qui, tout au long du cortège, ont scandé nos revendications d'augmentation
générale des salaires et des retraites - de maintien des 42 régimes de retraite - du non
à la casse de l'assurance chômage et des services publics mais également de toutes les
atteintes aux libertés avec le pass sanitaire et la loi de sécurité globale.

Dans le cortège de l'URIF FO s'exprimait très largement le service public mais aussi
le secteur privé avec notamment les salariés des grandes surfaces. Nous ne pouvons
citer tous les secteurs représentés tellement ceux-ci étaient nombreux et nous aurions
pu en oublier.

Il nous faut cependant souligner la forte représentation de nos
camarades de la RATP et les Cheminots. Pour beaucoup d'entre eux ils venaient
rejoindre les rangs de FO et nous les sentions heureux de manifester aux côtés de
tous les militants de notre URIF FO, avec les représentants de notre Confédération et
notamment Yves Veyrier. Nous les accueillons pour notre part comme ceux qui, le 5
décembre 2019, ont déclenché les actions contre la remise en cause des 42 régimes de
retraite.

Aujourd'hui, tout le cortège FO faisait la démonstration de cette même volonté de
s'opposer à tous ceux qui s'engageraient dans la même voie d'une contre-réforme.
Il faut maintenant savoir poursuivre le mouvement sans s'engager dans des
opérations "saute moutons". Il faut savoir préparer un grand mouvement qui
s'ancrera dans le temps. Il faut savoir s'appuyer sur les mouvements qui sont d'ores
et déjà annoncés, les préparer en assemblées générales et comme nous l'avons déjà
dit dans "l'unité d'action".

Il faut savoir se préparer à des rassemblements issus de ces assemblées générales
définissant clairement nos revendications pour les porter dans chaque entreprise,
dans chaque département, dans chaque région préparant l'ancrage de la grève
interprofessionnelle. C'est à ce prix que nous gagnerons.

Les militants, les adhérents, les salariés, les retraités étaient heureux de pouvoir
manifester librement après toutes les contraintes qui nous ont été imposées.

Nous avons retrouvé le chemin des pavés. Il est à nous et nous permet de porter les
revendications.

Merci à tous ceux qui ont fait la réussite de cette manifestation et qui avec fierté ont
brandi les banderoles et drapeaux de FO.


Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site