Re re reconfinement !  Depuis plusieurs jours on amuse la galerie au petit jeu du confinement 3ème version.


Et on s’appuie sur des éléments sérieux ; il y a quelques jours concernant la vaccination, le ministre de la santé annonçait le matin « La France pourrait ne pas avoir vacciné tous les publics fragiles d’ici l’été », alors que le soir même il annonçait «Nous sommes en mesure de vacciner 70 millions de personnes d’ici la fin août ». L’écart entre les 68 millions de Français et les 70 millions annoncés c’est sans aucun doute, la 6ème dose.

Il y a plusieurs mois déjà, les sommités médicales mondiales en désaccord le plus total entre elles, annonçaient pour une partie qu’il fallait confiner dans le même où l’autre partie affirmait qu’il ne fallait pas le faire.
Ce matin, le ministre de l’éducation annonçait qu’il se battait pour le maintien de l’ouverture des écoles tout en affirmant sans faire bouger son nez que la possibilité d’une semaine supplémentaire des congés était sur la table. On ne ferme pas mais on est en vacances ! Cherchez l’erreur.

Encore aujourd’hui la belle unité du gouvernement s’affirmait clairement avec un G. Attal en désaccord avec son premier ministre sur le confinement dans les écoles. Autrement dit le Président de la République n’est pas d’accord avec son premier ministre !

C’est pas le b…azard tout ça ? Comment voulez vous qu’on y comprenne quelque chose !

La peur doit régner dans la population et la communication fait tout pour qu’il en soit ainsi. Nombre de cas supplémentaires tous les jours, 3080 cas en réanimation et on nous annonce, à nous qui n’avons pas de cerveau, que les capacités d’accueil en réanimation sont atteintes et que nos hôpitaux sont débordés. N’étais-ce pas les mêmes qui indiquaient lors de la seconde vague que nous pouvions disposer de 12 000 lits. Mais alors entre temps où sont passés les 9 000 lits.

Ils ne recherchent pas les lits, ils les suppriment, comme cela va être le cas avec le regroupement des hôpitaux Baeujon – Bichat.
Plus la peur est grande et plus ce gouvernement pense qu’il pourra faire avaler la couleuvre d’un nouveau confinement, car enfin même si le suspense est insoutenable, n’est-ce pas la ministre de la santé, dans sa conférence de presse, affirmer que le couvre feu n’aura pas suffit. Ce qui veut dire en clair, que le 3ème confinement est dans les tuyaux et on a tellement peur qu’on va se l’avaler sans rien dire !

Si le Président, qui écoute tout le monde, ça c’est nouveau-jeune, que plus la peur est là, plus il pourra l’annoncer se trompe peut être, quand nous constatons que les citoyens des Pays-Bas, plutôt disciplinés descendent dans la rue pour dire qu’ils ne respecteront pas le couvre-feu. Ça fait réfléchir non ?

Notre URIF FO sera dans la rue le 30 janvier 2021 pour exiger le retrait de la loi sécurité globale, elle exigera également qu’il n’y ait pas de re re reconfinement.
Il en va de l’avenir de la jeunesse de notre pays, du commerce et de ses salariés, de notre industrie et des services publics. Demandez à Bruno Lemaire il vous dira que c’est vrai, en contradiction avec le Professeur Delfraissy et avec tous les pontes médicaux qui ont investi les plateaux de télés et les squattent dorénavant.

C’est encore une belle contradiction mais il y en a tellement que non seulement les Français n’y comprennent plus rien mais surtout que la colère gronde sous les touffes de cheveux car les coiffeurs n’ont pu exercer leur métier pendant plusieurs mois.

A quand l’annonce ?

Paris , le 28 janvier 2021


Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site