5 décembre - acte 6  Non seulement les appels à la grève à partir du 5 décembre se sont succédés au cours des dernières semaines mais nous assistons également à la multiplication des assemblée générales, unitaires, particulièrement dans l’enseignement.


Non seulement les appels à la grève à partir du 5 décembre se sont succédés au cours des dernières semaines mais nous assistons également à la multiplication des assemblée générales, unitaires, particulièrement dans l’enseignement.

C’est ainsi que nous apprenons par le SNFOLC Paris que s’est tenue une assemblée générale au collège Varèse, le 12 novembre 2019.

Sont également prévues des assemblées générales dans les cités scolaire (lycées et collèges), à Chaptal, le 14 novembre (SNES - FO) à Carnot, le 14 novembre (SNES - FO) à Montaigne, le 14 novembre (SNES – FO – CGT) à la Fontaine, le 15 novembre (FO - SNALC) à Molière, le 21 novembre (FO – SNES) à Lavoisier, où la date est à déterminer et à Paul Valéry (FO – SNES – CGT).

Nous recevons également un appel des enseignants de l’école maternelle de la rue Bolivar dans le 19ème, syndiqués au SNUIP, au SNUDI-FO, à SUD EDUCATION ou non syndiquées qui décident d’informer tous leurs collègues sur l’impact de la réforme sur les pensions, d’informer les parents d’élèves du mouvement massif qui doit avoir lieu d’entrer en résistance dès le 5 décembre par une grève illimitée jusqu’au retrait du projet Macron – Delevoye.

La reprise de tous les appels, vous l’aurez constaté, concerne les syndicats et les structures de la région Ile de France.

Nous ne reprenons pas les nombreux appels des fédérations et des UD sur le plan national qui vont tous dans le sens d’une énorme mobilisation à compter du 5 décembre et d’une préparation de cette grève qui s’annonce puissante.


Paris, le 14 novembre 2019


lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site