Déclaration de la CE du 7 octobre 2019  Contre-réforme des retraites :
Préparons la grève jusqu’au retrait à compter du 5 décembre


La CE de l’UD FO de Paris, réunie le 7 octobre a fait le point sur la situation sociale à la lumière des travaux et conclusions du dernier CCN de Force Ouvrière :

« Le CCN le réaffirme, FO est prête à aller à la grève. FO soumet la proposition de rejoindre, par un appel interprofessionnel, la grève unie des syndicats de la RATP et des transports à compter du 5 décembre prochain pour empêcher et mettre en échec le projet Macron/Delevoye.
Pour cela, FO entend œuvrer à l’unité d’action syndicale la plus large et demande à ses syndicats d’organiser les réunions et assemblées générales pour préparer la grève. »
Après la grève du 13 septembre à la RATP, le succès du rassemblement du 21 septembre à l’initiative de la Confédération Force Ouvrière, la question de la grève pour gagner en bloquant le pays est posée. Ce ne sont pas les annonces du chef de l’Etat à Rodez qui peuvent nous rassurer, bien au contraire.
Dès le lendemain du CCN, L’URIF FO pour sa part, a signé un communiqué commun avec la CGT- la FSU- SOLIDAIRES- L’UNEF-L’UNL qui est clair sur la nécessité de lutter contre le régime universel par point et la suppression des 42 régimes existants. Il est clair sur son intention de préparer et d’expliquer la nécessité de la grève sans opération « saute moutons ».
C’est avec cet état d’esprit que nous devons préparer et expliquer dans des assemblées générales communes avec ceux qui partagent les revendications, dans des opérations de distribution de tracts expliquant les dangers de cette contre-réforme, dans des meetings, dans notre participation aux manifestations qui vont se dérouler jusqu’au 5 décembre 2019.
Si déjà des appels se font sur le 5 décembre 2019 d’abord à la RATP avec la grève reconductible, puis la Fédération des Transports FO, puis les cheminots de la CGT-FO et de Sud Rail, gageons que bien d’autres annonceront leur participation dans les prochains jours.
L’UD FO a décidé de rassembler le 8 novembre à la salle Hénaff de la Bourse du Travail tous ses responsables de syndicats et de sections, pour organiser la grève à compter du 5 décembre sur des mots d’ordre clairs.
• Retrait du projet Macron/Delevoye
• Maintien des 42 régimes (régime général, régimes spéciaux, code des pensions civiles et militaires, CNRACL)
• Non à tout allongement de la durée de cotisations
• Maintien des avantages familiaux

Dès maintenant, l’UD FO 75 suivra de manière précise les réunions et assemblées qui vont se tenir, ainsi que les documents qui seront adoptés, et informera régulièrement l’ensemble des syndicats de l’état de préparation de la grève à compter du 5 décembre.


Lire ou télécharger cette déclaration

retour au site