Décadence aux urgences !  L’Union Départementale Force ouvrière de Paris soutient la grève et les revendications des personnels des services d’accueil des urgences.


L’Union Départementale Force ouvrière de Paris soutient la grève et les revendications des personnels des services d’accueil des urgences.
La casse du service hospitalier organisée par les gouvernements successifs à engendré une situation au seuil de la catastrophe pour les personnels et les citoyens.
La grève qui s’étend de jour en jour dans ces services hospitaliers en est la conséquence.
L’Union Départementale Force Ouvrière de Paris interpelle le ministère de la santé afin que les personnels obtiennent plus de lits, de personnels ainsi qu’une reconnaissance salariale, la prime de 300 € revendiquée est amplement justifiée par la situation.
La destruction du système de santé est une régression sociale extrêmement grave et dangereuse pour les citoyens.
L’APHP et le gouvernement doivent répondre favorablement et immédiatement aux revendications des personnels.


Paris, le 23 mai 2019


Lire ou télécharger ce communiqué au format PDF

retour au site